LE ROLE DE LA BELLE-MERE IDEALE.
 
Le rôle essentiel de la belle-mère idéale est de satisfaire en tout point l'Homme de sa fille. Elle se doit donc de veiller que sa fille soit, en toute circonstance, impeccablement habillée, coiffée et maquillée. Hormis bien entendu dans le cas où l'Homme de sa fille la désire dans une autre tenue qui ne nécessite aucun accessoire.
Il ne lui est pas demandé de donner son avis, mais d'encenser les opinions émises par l'Homme (de sa fille). Elle n'a donc pas à avoir d'opinion personnelle. Ou, si par malheur elle est atteinte de pareille tare,prière lui est faite de la cacher soigneusement.
Elle fera consciencieusement leur ménage, ne ménageant ni peine, ni sueur, sans se plaindre, en tout cas pas à haute voix en la présence de l'Homme.
Elle se tiendra à la permanente disposition de l'Homme, soucieuse de prévenir le moindre de ses désirs.
Elle ne posera, évidemment pas de questions stupides dans le genre
"Où avez-vous été ? Qu'avez-vous fait ? Pourquoi êtes-vous en retard ? ou autres inepties du même tonneau.
Au contraire, en fine psychologue, elle préviendra l'orage éventuel en proposant (gentiment): "Allez donc boire un verre avec vos copains, ne restez donc pas renfermés, vous savez que l'air avive votre teint ..."
Et surtout elle leur dira:: "Ne restez donc pas dans mes pieds pendant que je fais votre ménage ".
En société, comme indiqué ci-avant, elle se gardera de toute initiative.
C'est l'Homme de sa fille qui doit briller. Si par extraordinaire tel n'est pas le cas,elle en sera évidemment tenue pour responsable.
Elle veillera à ce que la tenue de sa fille soit conforme aux (bons) goûts de son Homme. Mettant bien entendu sa beauté en valeur, en n'oubliant pas de révéler discrètement les secrets de sa charmante anatomie, bien entendu réservés à l'usage exclusif de l'Homme (de sa fille). Son attitude sera empreinte de déférence à l'égard des hommes en général et de cet Homme en particulier.
Elle devra s'arranger pour qu'elle plaise en brillant juste ce qu'il faut. Et peut-être en attirant un peu l'attention, excitant ainsi la convoitise libidineuse des copains toujours attentifs aux bonnes occasions.
Sa conversation se limitera à la vie de cet homme et de son intérieur. Eventuellement, des remarques sur d'autres toilettes féminines, en n'oubliant pas de porter un jugement sur celle qui cherche à devenir une conquête de cet Homme...
Elle doit en l'occurrence faire montre de discernement.
 
 
Léon Gerardy