Chapelle du Saint-Sang (Bloedbasiliek)
Basilique depuis 1923 sanctuaire à deux étages, de style roman, pourvue d'une jolie façade renaissance. Thierry d'Alsace y ramena les reliques du Saint-Sang (1139-1149
La basilique a été reconstruite au 15ème siècle (style gothique) et a subi ultérieurement de nombreuses modifications (façade du début de la renaissance). Au musée attenant à la basilique; vous pourrez admirer les deux châsses du St-Sang, l'une en argent et l'autre en or.
(à droite de l'hôtel de ville)
 
Eglise de Jérusalem (Jerusalemkerk)
Eglise qui a gardé son aspect original, ce qui est rare en Belgique, avec son clocher trapu surmonté d'une sphère portant la croix de Malte, ses tourelles terminées par un soleil et une lune et sa nef gothique. Autre originalité, elle est encore la propriété de la famille Adornes, d'origine italienne, qui l'a fait construire. 
(Peperstraat)
 
Eglise Ste Anne
D'aspect modeste à l'extérieur, elle possède un remarquable mobilier baroque et au fond, un Jugement dernier de Herebouts. On y voit un intéressant "disbank" (1686) où l'on distribuait jadis des repas aux pauvres de la paroisse
Eglise Notre-Dame (O-L-Vrouw  Kerk)
En majeure partie du XIIIème siècle, elle est remarquable pour sa tour élancée, en briques, haute de 122 mètres. Dans le chœur ont été découverts plusieurs caveaux funéraires
 
Eglise St Gilles (St-Gilliskerk)
Bel exemple d'église-halle aux trois nefs d'égale hauteur
(Handstraat)
Eglise Ste Madeleine (St-Magdalenakerk)
Eglise néogothique 
L'église de la Madeleine est le cadre d'un projet pilote. Cette expérience tente de la transformer en un lieu également ouvert aux personnes en quête de spiritualité en dehors de la foi chrétienne, qu'ils soient habitants du quartier, simples passants ou touristes.
C'est une entreprise ambitieuse, ancrée dans le nouveau millénaire : réaménager une église en la dissociant de sa vocation strictement chrétienne.
(Astridpark)
 
Eglise St Jacques (St-Jacobskerk)
Cette église ne comprenait à l'origine (1200) qu'une seule nef. Elle fut agrandie au XVème  afin de devenir un cadre digne des princes et des grands bourgeois qui la fréquentaient. Elle fut ensuite victime des guerres de religion
 
Eglise Ste Walburge (Ste Walburgkerk)
Eglise baroque . A l'origine chapelle du couvent des jésuites, dédiée à St François Xavier elle devint église paroissiale lorsque l'ordre fut dissout en 1772 et placée sous le patronage de ste Walburge
Cathédrale Saint-Sauveur (Katedraal St-Salvator)
La plus vieille église paroissiale de Bruges reconstruite en 1250 dans le style gothique 
La cathédrale possède un riche intérieur : stalles, tapisseries, mausolées et salle baroque
 
Chapelle St-Pierre
Ancienne chapelle des chandeliers, aujourd'hui partagée par l'église protestante et l'église anglaise 
Eglise Saint-Donatien (Ancienne maquette)
Sous les arbres on peut voir une maquette de l'ancienne Cathédrale Saint-Donatien (ca 900). Le déambulatoire du choeur de l'église fut redécouvert en 1988, lors des travaux de construction de l'hôtel Holiday Inn Crown Plaza. Le déambulatoire a été intégré harmonieusement dans les caves de l'hôtel en question. Tout près s'élève la statue ‘Les Amoureux’, une allusion symbolique aux nombreux couples amoureux qui viennent se marier à l'hôtel de ville sur la même place
 
La procession du Saint Sang
Tous les 5 ans, a lieu la "procession du Saint Sang" dont l'origine remonte au Xlle siècle, lorsque le Comte Thierry d'Alsace remit a la ville de Bruges des gouttes de sang du Christ rapportées de Jerusalem. Thierry aurait reçu cette relique des mains de son beau-frère Baudouin III d' Anjou, roi de Jérusalem. Arrivé à Bruges, le 7 avril 1150, le comte Thierry, accompagné de son épouse Sybille d'Anjou et de Léonius, abbé du monastère Saint-Bertin à Saint-Omer, déposa la relique à la chapelle Saint-Basile érigée par lui sur le Burg.
Le lundi suivant le 2 mai se déroule une procession solennelle, l'une des plus célèbres et des plus appréciées des Belges. Elle est simultanément un acte de foi et un grand moment de fête populaire.