Les fêtes de Bretagne

Les Pardons : (fête religieuse) 
Le Pardon le plus populaire est celui de la Tréminou qui a lieu le 4ème dimanche de septembre (Pays Bigouden).
Fest-Noz : Chants et danses régionaux organisé de nuit. 
Fest-Deiz : Danses et chants régionaux qui se déroulent la journée organisés par des jeunes.
Fête des Brodeuses : est la plus célèbre des fêtes, elle débute la saison touristique, c'est une fête populaire qui existe depuis 1909 à Pont-l'Abbé. 
Elle regroupe plus de 1200 costumes lors d'un défilé, dans les rues. 
C'est aussi l'occasion de revoir des vieux métiers.

Fête des Filets Bleus : différente chaque année, elle demeure pour l’essentiel le type même de la fête folklorique. 
Elle en est d’ailleurs l’ancêtre, puisque fondée en 1905.
Une des grandes occasions de danse est la noce, elle réunit parfois plus de 2000 personnes. 
Pendant trois ou quatre jours, la danse est présente. Les répertoires sont variés, tel la gavotte, les anciennes rondes, même si les danses modernes, comme la valse, le scottish, la polka ou la mazurka ont déjà fait leur apparition dès la fin du 19e siècle. 
Durant l'entre deux guerres, la mécanisation, l'exode rural, les nouveaux loisirs font s'étioler la danse traditionnelle. Mais, grâce à la création des cercles celtiques et des "bagad", les spectacles de danses fleurissent à nouveau aux quatre coins de la Bretagne.
Soutenue par une culture musicale revitalisée en 1972, la danse bretonne est actuellement un véritable phénomène. Des milliers de danseurs se retrouvent dans des dizaines de festoù-noz. La danse est le plus beau symbole d'une culture qui évolue et qui surtout se transmet de génération en génération. Elle permet aussi de faire étalage des costumes et des coiffes.
Le costume et la coiffe

Vu d'autres régions de France, le costume breton est, pour les femmes : une coiffe, un tablier, une robe ou une jupe et un châle. 
Pour les hommes : un pantalon, un chapeau, une veste, une chemise. Mais le costume breton parle, il est une carte d'identité, il dit des choses sur la situation sociale, géographique, matrimoniale de l'individu. 
Le costume est devenu un moyen d'exprimer son individualité et son appartenance à un groupe.
Dans les années cinquante, René Creston, recense soixante six modèles de costumes différents, plus un certain nombre de variantes. 
La broderie est un des éléments de différenciation.