Les douze vux de minuit !

Une nouvelle année qui commence. 
Quel suspense haletant !
Sera-t-elle meilleure ou pire que celle d'avant ?
N'ouvrons pas cette page sur une touche défaitiste
Suivez-moi mes ami(e)s, et soyons optimistes.

Je vais vous souhaiter, pour chaque coup de minuit,
Le plus merveilleux bonheur à vous mes ami(e)s,
Avec autant de vux, il y en aura bien un
Qui sera exaucé, quel qu'il soit, pour chacun.

Premier coup de l'horloge, je veux vous souhaiter
Ce qui compte le plus... une bonne santé.

Au deuxième, je voudrais que chacun ait bien chaud.

Au troisième, puissiez-vous travailler mais pas trop.

Le quatrième... déjà, annonce le nouvel an
Et mon cur vous souhaite d'avoir de l'argent.

Le cinquième met en moi une douleur profonde
Je souhaite la fin de la guerre dans le monde.

Encore un... je veux que les parents oubliés
Aient la chance de voir leurs enfants les visiter.

Déjà six et un autre retentit encore...
Pour chacun... nourriture, boisson et réconfort.

Et l'amour dans tout ça ? Je n'oublie pas et même,
J'y consacre tout un vu, ce sera le huitième.

Bientôt neuf, plus que quatre, il faut une sélection
Que la joie emplisse de ses chants nos maisons.

Je souhaite également la fin de l'injustice
Et si je sais compter, ça nous fait déjà dix.

Au onzième, si vous avez tout le nécessaire,
Un peu de superflu... vous saurez quoi en faire.

Le douzième, je vais vous laisser l'imaginer
Ainsi, je serai sûre de ne rien oublier.

Douze coups, douze vux, douze mois de passés
Champagne pour tout le monde et encore "bonne année" !

                           


 

Retour